L’homosexualité dans la Bible

De nombreux textes bibliques sont extrèmement clairs sur la réprobation de Dieu sur les pratiques homosexuelles comme pour toute forme de péché. Il ne s’agit nullement de faire une gradation des péchés, d’en considérer l’un comme plus grand que les autres. La Bible affirme que notre péché (quelqu’il soit) nous sépare de Dieu et nous condamne à la mort éternelle.

Pour résumer les textes biblique sur l’homosexualité :

  • Dieu considère la pratique homosexuelle comme détestable (Lévitique 18.22)
  • Dieu jugera ceux qui pratique l’homosexualité (Jude 7-8 & Romains 1.18-32)
  • L’homosexualité ne peut avoir aucune place au milieu des chrétiens  (1 Corinthiens 6:9–10 )

Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme: c’est une pratique abominable. (Lévitique 18.22)

Dans l’Ancien Testament, la ville de Sodome, dans la plaine du Jourdain, était connue pour ses pratiques sexuelles perverses. Le jugement divin consuma les villes de Sodome et Gomorrhe sous un déluge de souffre et de feu (Genèse 19). Jude s’exprime sur ce thème en disant : De même, Sodome et Gomorrhe et les villes voisines, qui se sont livrées comme eux à l’immoralité sexuelle et à des relations contre nature, sont données en exemple et subissent la peine d’un feu éternel. Malgré cela, ces hommes adoptent une attitude semblable: entraînés par leurs rêveries, ils souillent leur corps, rejettent toute autorité et insultent les êtres glorieux. (Jude 7-8)

Dans l’épître aux Romains, l’apôtre Paul décrit l’éloignement de Dieu qui mène aux péchés : La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui par leur injustice tiennent la vérité prisonnière, car ce qu’on peut connaître de Dieu est évident pour eux, puisque Dieu le leur a fait connaître. En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient depuis la création du monde, elles se comprennent par ce qu’il a fait. Ils sont donc inexcusables, puisque tout en connaissant Dieu, ils ne lui ont pas donné la gloire qu’il méritait en tant que Dieu et ne lui ont pas montré de reconnaissance; au contraire, ils se sont égarés dans leurs raisonnements et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. Ils se vantent d’être sages, mais ils sont devenus fous, et ils ont remplacé la gloire du Dieu incorruptible par des images qui représentent l’homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes et des reptiles.
C’est pourquoi Dieu les a livrés à l’impureté par les désirs de leur cœur, de sorte qu’ils déshonorent eux-mêmes leur propre corps, eux qui ont remplacé la vérité de Dieu par le mensonge et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen!
C’est pour cette raison que Dieu les a livrés à des passions déshonorantes: leurs femmes ont remplacé les rapports sexuels naturels par des relations contre nature; de même, les hommes ont abandonné les rapports naturels avec la femme et se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres; ils ont commis homme avec homme des actes scandaleux et ont reçu en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement.
Comme ils n’ont pas jugé bon de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur intelligence déréglée, de sorte qu’ils commettent des actes indignes. Ils sont remplis de toute sorte d’injustice, [d’immoralité sexuelle,] de méchanceté, de soif de posséder et de mal. Leur être est plein d’envie, de meurtres, de querelles, de ruses, de fraudes et de perversité. Rapporteurs, ils sont aussi médisants, ennemis de Dieu, arrogants, orgueilleux, vantards, ingénieux pour faire le mal, rebelles à leurs parents. Dépourvus d’intelligence, de loyauté, d’affection, ils sont [irréconciliables,] sans pitié. Et bien qu’ils connaissent le verdict de Dieu déclarant dignes de mort les auteurs de tels actes, non seulement ils les commettent, mais encore ils approuvent ceux qui agissent de même.  (Romains 1.18-32)

Il prévient alors les disciples de Corinthe : Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront pas du royaume de Dieu? Ne vous y trompez pas: ni ceux qui vivent dans l’immoralité sexuelle, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les travestis, ni les homosexuels, ni les voleurs, ni les hommes toujours désireux de posséder plus, ni les ivrognes, ni les calomniateurs, ni les exploiteurs n’hériteront du royaume de Dieu.  (1 Corinthiens 6:9–10 )

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(Required)

Proudly powered by WordPress   Premium Style Theme by www.gopiplus.com