Le pape François

La papauté est une énigme pour la plupart des protestants évangéliques. Le spectacle des insignes médiévaux, des armoiries et de la papamobile suscite la curiosité, le scepticisme et la perplexité. Ajoutez à ces symboles les titres monarchiques du pape, l’infaillibilité papale et une armée permanente au saint siège, et le portrait devient encore plus flou.

Pourquoi alors certains évangéliques affluent vers le Pape François ?

Certains sont impressionnés par l’humilité du ministère du pape François, une forme de « nouveau pape ». L’évangéliste Luis Palau, dont l’amitié avec François remonte à des années antérieures en Argentine, souligne aussi le « style de vie personnel » du pape comme une raison pour laquelle l’ église évangélique le tient en si haute estime.

Le monde chrétien tout entier a été fasciné par le Pape François qui, au cours des derniers mois, s’est tourné vers les évangéliques.

Beaucoup de catholiques ont été surpris quand le Pape – nouvellement élu – a demandé à la foule rassemblée sur la place Saint-Pierre de prier pour lui, mais les évangéliques d’Argentine n’ont pas été surpris, car ils ont été témoins de quelque chose de très similaire. En juin 2006, le cardinal Jorge Mario Bergoglio assistait à une rencontre de pasteurs évangéliques à Buenos Aires, et après leur avoir parlé, il s’est agenouillé sur la scène et leur a demandé de prier pour lui et de le bénir.

Il affirme par ailleurs cette phrase oecuménique remarquable : « J’invite tous les chrétiens du monde entier, en ce moment même, à une nouvelle rencontre personnelle avec Jésus-Christ ». Les catholiques ont eu tendance à se méfier du langage d’une la relation personnelle avec Jésus, surtout qu’il apparaît constamment dans la rhétorique protestante évangélique du dernier demi-siècle (accepter Jésus comme « Seigneur et sauveur personnel »).

 

En conclusion, nous avons fait d’énormes progrès au cours des cinquante dernières années, et la papauté de François représente un autre bond en avant étonnant. Néanmoins, en cette année du 500e anniversaire de la Réforme protestante, des différences significatives subsistent au niveau doctrinal, notamment en ce qui concerne la question de la justification.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(Required)

Proudly powered by WordPress   Premium Style Theme by www.gopiplus.com