Vatican – église catholique romaine

L’Italie est un lieu unique. La Cité du Vatican exerce en Italie une large influence. L’Église catholique romaine est une force religieuse, culturelle et politique majeure depuis des siècles au cours desquelles les minorités religieuses ont été souvent persécutées.

La Réforme italienne a donné à l’Église élargie d’excellents hommes aux XVIe et XVIIe siècles (dont Peter Martyr Vermigli, Jerome Zanchi et Francis Turretini), mais elle a été empêchée de s’enraciner dans le pays. Aujourd’hui encore, la situation est déséquilibrée, l’Église catholique romaine jouissant d’énormes privilèges alors que d’autres groupes religieux sont discriminés.

Mais l’arrivée du Pape François semble déclarer la fin des hostilités entre catholiques et évangéliques. Il semble indiquer que les deux traditions sont maintenant « unies dans la mission parce que nous déclarons le même Évangile ».

En 1999, après de longues discussions, les théologiens catholiques et luthériens ont conclu que les deux communions partageaient désormais « une compréhension commune de notre justification par la grâce de Dieu par la foi en Christ ». En 2006, le Conseil méthodiste mondial a également adopté la déclaration. Mais pas un seul dirigeant majeur de chrétiens évangéliques « nés de nouveau » n’a publiquement approuvé le texte. Ainsi, la plupart des 600 millions d’évangéliques dans le monde restent fermement opposés à toute forme de collaboration avec l’église catholique romaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(Required)

Proudly powered by WordPress   Premium Style Theme by www.gopiplus.com