La résurrection de Jésus-Christ : Importance et signification

Chaque printemps, des millions de personnes dans le monde reconnaissent, d’une manière ou d’une autre, que Jésus-Christ a été ressuscité des morts il y a une vingtaine de siècles. La société moderne appelle cette journée : « Pâques ».

La résurrection de Jésus d’entre les morts est le fondement du système chrétien (cf. 1 Corinthiens 15, 14 ss). S’il n’y a pas eu de résurrection, le christianisme est un canular, et nous perdons notre temps. Mais la vérité est que l’événement de la résurrection de Jésus est incontestable. Le professeur Thomas Arnold de Rugby, historien de renommée mondiale, a dit un jour que la résurrection du Christ d’entre les morts est « le fait le mieux attesté de l’histoire de l’humanité ». Ceci étant le cas, quelle est la signification de la résurrection de Jésus ?

Premièrement, la résurrection est l’une des preuves majeures que Jésus-Christ est le Fils de Dieu. Paul affirme que le Christ est « déclaré Fils de Dieu avec puissance… par la résurrection des morts » (Romains 1:4).

Deuxièmement, la résurrection de Jésus représente une assurance que nous pouvons obtenir le pardon de nos péchés. soutenait Paul : « Si le Christ n’est pas ressuscité, notre foi est vaine ; vous êtes encore dans vos péchés  » (1 Corinthiens 15:17). En retournant cette phrase, on observe que si Jésus est ressuscité, les péchés seront pardonnés quand nous obéissons à l’évangile (Actes 2:38 ; 22:16).

Troisièmement, la résurrection dit au monde que le royaume de Dieu est gouverné par un souverain vivant. Le fondateur de l’Islam est mort et ses os sont dormants dans la terre. Mais le fondateur du christianisme – soixante ans après sa mort – apparut à Jean sur l’île de Patmos et dit : « Je suis le premier et le dernier, et le Vivant ; et j’étais mort, et voici, je suis vivant pour toujours » (Apocalypse 1:17-18).

Quatrièmement, la résurrection de Jésus prouve que la mort physique n’est pas la fin de l’existence humaine. Dieu, qui est le donneur de vie (1 Timothée 6:13), a le pouvoir de réanimer le corps humain. Le triomphe du Christ sur la tombe est la promesse du Ciel que nous aussi nous serons ressuscités. C’est pourquoi Jésus est appelé « les prémices de ceux qui dorment » (1 Corinthiens 15:20,23).

Cinquièmement, la résurrection du Seigneur a annoncé la victoire finale du christianisme sur tous ses ennemis. Dans le livre de l’Apocalypse, Jésus est dépeint comme un agneau qui avait été tué, mais qui se tenait à nouveau debout (5:6). Ce même Seigneur était « le lion de la tribu de Juda » qui avait vaincu ses ennemis (5:5). Les chrétiens aussi seront vaincus par le sacrifice de l’Agneau et la victoire sur la mort (cf. Apocalypse 12:11).

La résurrection du Fils de Dieu devrait être un rappel constant de ces merveilleuses vérités bibliques. Nous honorons la victoire de notre Maître sur la mort, non pas une fois par an, mais chaque semaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(Required)

Proudly powered by WordPress   Premium Style Theme by www.gopiplus.com